Accueil sites touristiques Hérault
Hérault

Hérault

Tirant son nom du fleuve de l’Hérault, le département de l’Hérault est délimité par l’Aube, au sud-ouest, et le Tarn au nord-ouest. Si l’Hérault se distingue par son paysage qui s’étend jusqu'au Massif central, il ne manque pas pour autant de gagner le cœur des amoureux d'aventure avec ses innombrables sites naturels.

Le paysage de l’Hérault

Baignant dans un climat méditerranéen, le département de l’Hérault profite d’un paysage magnifiquement diversifié avec des étangs, des lagunes et des réserves naturelles. Deux grandes lagunes font la renommée de l’Hérault : le bassin de Thau d’une superficie de 7 500 hectares et la lagune située entre le mont Saint-Clair de Sète et les volcans éteints d’Agde. Façonnée par la rivière Aube, le Libron ou encore Hérault, du nord au sud, cette partie de la région de Languedoc-Roussillon se pare d’innombrables gorges étroites et sinueuses.

Véritable éden des oiseaux migrateurs (flamants roses, hérons cendrés, etc.), l’Hérault est doté d’innombrables plages de sable de 87 kilomètres. Le département s’étend sur 6 101 km2 et est délimité par la mer Méditerranée, au sud-est. Comprenant 343 communes, l’Hérault regorge de grottes, de ravins et de canyons qui ne laisseront certainement pas indifférents les amateurs de grandes évasions. Traversant des zones de garrigues et la basse plaine du Languedoc, le paysage est marqué par de nombreuses vallées abritant de petits villages pittoresques, de magnifiques grottes mystérieuses, comme la grotte de Clamouse dans la commune de Saint-Jean-de-Fos, et de superbes montagnes aux sommets vertigineux, comme le pic Saint-Loup culminant à 658 mètres d’altitude.

Les sites naturels de l’Hérault

Profitant d’un climat favorable au développement de la flore, ce territoire du sud de la France abrite d’importants sites naturels protégés. Parmi les plus grands sites de l’Hérault, on retrouve le cirque de Navacelles, magnifique œuvre d’art réalisé par le méandre de la Vis qui abrite un petit village construit tout près d’un méandre asséché. En se lançant dans un long parcours aventure, on est rapidement conquis par son paysage rocailleux, ses pentes escarpées et sa faune hétérogène.

Secrètement dissimulées dans les communes de l’Hérault, les grottes sculptées par les rivières et parées de couleurs mirifiques plongeront les explorateurs du monde souterrain dans un univers à part. En s’attardant à Saint-Bauzille-de-Putois, les amateurs de spéléologie partiront à la découverte de la grotte des Demoiselles et tomberont sous le charme des énormes stalactites et stalagmites. À la limite du Rocher des Vierges, à Saint-Jean-de-la-Blaquière, on ne peut que s’ébahir devant ces canyons sculptés par la nature dans les « ruffes » rouges.

De part et d’autre du département, de magnifiques sites sont à découvrir, comme les grottes de Fauzan, à Minerve, qui conserve jalousement les vestiges du paléolithique. Quant aux amoureux de l’escalade et des randonnées en haute montagne, ils ne seront certainement pas déçus d’escalader le pic Saint-Loup, dominant la Haute Vallée de l’Hérault, qui offre une vue imprenable sur le mont Aigoual ainsi que le village de Saint-Martin-de-Londres.

Patrimoines historiques de l’Hérault

Si les sites naturels de l’Hérault forcent l’admiration, ses villages valent également le détour. Inclus parmi les « Plus Beaux Villages de France », les villages de Saint-Guilhem-le-Désert, Minerve et Olargues marqueront le cœur des visiteurs. Plonger au cœur du village de Saint-Guilhem-le-Désert, c’est s’imprégner des traditions, parcourir les rues étroites débouchant sur les monuments historiques et aller à la rencontre des artisans et agriculteurs du bourg.

Véritable bibliothèque historique, chaque commune de l’Hérault a su conserver les édifices anciens datant de l’époque médiévale, comme le château des archevêques de Narbonne, à Capestang, datant du XIVe siècle ou encore le château des évêques de Montpellier, à Laverune, édifier au XIIIe siècle. Le château de Montferrand, à Saint-Mathieu-de-Treviers, règne en solitaire sur une crête escarpée du pic Saint-Loup. Défiant le temps et les intempéries, les ruines de ce château, construit au 12e siècle, dominent un paysage pittoresque agrémenté de plaines et de collines dénudées.

À la découverte de l’Hérault

Partir à la découverte de l’Hérault, ce n’est pas uniquement admirer son magnifique paysage et rêvasser sur le flanc de ses montagnes. Parcourir ce département du Languedoc, c’est également goûter à l’aventure et s’offrir des sensations fortes. Pourquoi seulement admirer les gorges de l’Hérault lorsque l’on peut pratiquer la via ferrata entre les parois rocheuses. Grâce aux moniteurs de la Vallée de l’Hérault, ceux qui souhaitent faire grimper leur adrénaline arpenteront les pentes escarpées et profiter d’une vue époustouflante sur les gorges de l’Hérault.

Rien de plus excitant que de partir à la découverte de l’Hérault le long de ses canyons ! Au départ du Ganges, les fanas de canyoning pourront tenter de dompter les eaux souterraines et nager librement dans les marmites de géants. C’est alors une magnifique randonnée aquatique, de trois heures, qui s’offre aux amoureux de la nature dans le canyon le Ravin des Arcs, creusé par le ruisseau Lamalou. Envie de défier les forces de la pesanteur ? Rien de plus stimulant que de se lancer à l’assaut des falaises escarpées bordant le village de Saint-Guilhem-le-Désert. Après une longue escalade de 170 mètres de rocher, les aventuriers profiteront du magnifique paysage de l’Hérault balayé par les vents du nord-ouest.

 

le canyoning la via-ferrata et la spéléo vu à la TV

TEL : 04 67 83 80 70

Réservation en ligne - Contact