Accueil sites touristiques Cévennes Lacouvertoirade
Lacouvertoirade

Lacouvertoirade

Localisée au sud de l’Aveyron, La Couvertoirade est le vestige d’un passé médiéval historique qui conserve jalousement des édifices et des monuments érigés du temps des chevaliers des templiers. Trouvant sa place parmi les « Plus beaux villages de France », ce village perdu à 40 km de Millau semble figé dans le temps.

L’histoire de La Couvertoirade

Paru au 11e siècle, le nom « Couvertoirade » servit à délimiter les territoires de l’abbaye de Gellone. Très prisée pour ses terres cultivables et son abondance en eau, La Couvertoirade devient rapidement le lieu de vie des Templiers dans le courant du 12e siècle. Non loin des routes menant aux côtes de la Méditerranée, La Couvertoirade voit peu à peu grandir un village occupé par de petits agriculteurs de blés et éleveurs d’ovins et de chevaux. Les templiers érigent un château, la commanderie de La Couvertoirade, en 1249 afin de protéger le village des envahisseurs.
Suite à la dissolution de l’ordre du Temple en 1312, les Templiers sont arrêtés et le petit village de La Couvertoirade devient la propriété des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem. Des fortifications ont été apportées au château afin d’assurer la protection des villageois contre les pillards et les vandales qui ont dévasté le Larzac. En 1562, durant les guerres de religion, le bourg est attaqué par les huguenots qui repartent vaincus. Le village profite enfin d’une paix durable après une ultime alerte durant la révolte des Camisards. Devenue désormais la propriété légitime des paysans, La Couvertoirade profite d’une ère prospère qui s’estompe après l’exode rural du 19e siècle.

Petit village médiéval

Situé en plein centre du Causse du Larzac, le village de La Couvertoirade vient ponctuer ce paysage désertique et pittoresque du plateau sud du Massif central. Surplombé par les deux tours du château médiéval, le bourg semble endormi, complètement abandonné au milieu d’une vaste plaine dénudée tapie d’une pelouse rouge orangé.
Avec ses vieilles maisons datant du 12 et du 15e siècle marquant le passage des Templiers et des Hospitaliers, La Couvertoirade plonge les promeneurs dans un univers de roches blanchâtres qui dorent paisiblement au soleil couchant. En sillonnant les ruelles étroites du village, on tombe en admiration devant ces anciennes bâtisses que le temps n’a pu effacer, comme la Maison de la Scipione, datant du 17e, ou encore l’église Saint Christophe, construite au XIVe siècle et dotée de vitraux modernes.

Au cœur de La Couvertoirade

La Couvertoirade, c’est aussi un patrimoine historique narrant cette vie plutôt sereine que menaient les habitants. Ainsi, on laisse rapidement place à la rêverie en admirant la Lavogne, cette petite mare, jadis artificielle, qui servait à abreuver les brebis. Artisans, potiers, sculpteurs et tisserands seront ravis de faire découvrir leurs œuvres au détour des rues du village.
Après une montée plutôt vertigineuse sur le chemin de ronde reliant les tours du château, on est vite conquis devant un magnifique panorama. Les randonneurs pourront ensuite s’aventurer sur la colline du Rédounel qui offre une vue époustouflante sur le village emmuré de La Couvertoirade.

 

le canyoning la via-ferrata et la spéléo vu à la TV

TEL : 04 67 83 80 70

Réservation en ligne - Contact