Accueil sites touristiques Cévennes
Cévennes

Cévennes

Constituées de petits massifs qui culminent à une altitude moyenne et d’innombrables vallées encaissées, les Cévennes délimitent la partie sud, sud-ouest et sud-est et Est du Massif central. Localisé entre la Lozère et le Gard, cet univers de chaine montagneuse bénéficie d’un paysage généreusement diversifié et offre aux aventuriers une myriade de sites à explorer.

Le paysage des Cévennes

Bien que profitant d’un climat typiquement méditerranéen, les Cévennes jouissent également d’un climat montagnard, surtout à haute altitude. Domaine incontesté des montagnes et des vallées aux bords escarpés, cette extrémité sud du Massif central présente une grande variété rocheuse. Datant pour la plupart du Paléozoïque, les roches constituant le sol cévenol se composent de schistes, de granites, de roches sédimentaires (dolomies) et de roches calcaires.

Pavés de landes, de garrigues ou encore de maquis, les massifs des Cévennes se parent, à quelques endroits, de petites forêts de chênes, de pins Sylvestre et de châtaigniers. Surplombées par la montagne Noire (Aube) et pic de Finiels culminant à plus de 1 699 mètres d’altitude, les Cévennes abritent aussi une faune et une flore diversifiée qui se sont parfaitement bien adaptées au climat sec et aride de la région.

Divisé entre le département du Gard et celui de la Lozère, le district cévenol abrite une partie des célèbres Causses, dont le Causse de Méjean, inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Véritable jungle de roches calcaires et de pentes escarpées, les Causses baignent dans un univers à part, tantôt plongé dans un magnifique paradis de galeries souterraines, tantôt submergé d’une forêt de roches sédimentaires entourées par de hautes herbes sèches.

Les rapaces (aigle, faucon, vautour…) se plaisent pourtant dans ce monde pittoresque et aride qui grouille pourtant de vie (petits mammifères, rongeurs, insectes…) lorsque le sol se pare d’un tapis de verdure et s’imprègne du parfum exaltant des plantes méditerranéennes (orchidées, plantes aromatiques…).

Les trésors des Cévennes

Réparties entre 9 départements distincts (l’Hérault, la Lozère, le Tarn, le Rhône, l’Ardèche, la Loire, l’Aude, le Gard et l’Aveyron), les Cévennes ont un magnifique patrimoine historique. Jonché d’une multitude de monuments mégalithiques, le paysage cévenol devient alors un domaine bercé de mythes et de légendes qui nourrit les rêves. Traversant le territoire des Cévennes, c’est s’enfoncer petit à petit dans un monde pittoresque marqué par des siècles de civilisations qui ont tenté de dompter cette nature sauvage et déserte.

Vestiges d’un passé historique agité, les Cévennes conservent encore, dans la plupart de ses villages, les fondations des envahisseurs d’antan, comme la Tour de Constance (Aigues-Mortes) qui servait de prison dans le courant du 17e siècle. Châteaux et maisons médiévales viennent s’ajouter au charme des petits villages bordant les Cévennes, comme le petit château Le Cauvel, surplombant la vallée de Saint-Martin, ou encore le château de Saint-Julien-d’Arpaon qui date du XIIIe siècle.

En plongeant dans la petite cité de La Garde de Guérin, on s’enfonce peu à peu dans ce monde typiquement médiéval avec ses maisons, construites dans la roche, traversées par des petites ruelles sinueuses et étroites. La corniche des Cévennes est sans doute la preuve incontestée du passage de l’homme sur ce territoire. Reliant Saint-Jean-du-Gard à Florac, cette vieille route « royale » fut construite dans le courant du 18e siècle du temps de Louis XIV.

Envie d’un long parcours aventure au cœur des Cévennes ? Rien de plus agréable que de longer la vallée du Gardon de Sainte-Croix ou encore d’emprunter la Corniche des Cévennes et d’admirer la vallée du Tarnon (lieu où ont été découvertes des empreintes de pieds des dinosaures), les falaises calcaires du Causse de Méjean, la vue imprenable du massif de l’Aigoual, etc.

Une aventure inoubliable

Si les paysages mythiques des Cévennes forgent le respect et l’admiration, ils ne manquent pas pour autant de séduire les amateurs de grands frissons. Les amoureux de l’escalade n’auront que l’embarras du choix avec les massifs escarpés dominant les Cévennes, comme le mont Bouquet (entre Alès et Bagnols-sur-Cèze), culminant à 629 mètres d’altitude, ou encore la montagne de la Fage (à Sumène) ou une partie du fleuve Vidourle prend naissance.

Envie de sensations fortes ? Rien de tel que de dévaler les canyons, répartis dans le parc National des Cévennes, et de se laisser transporter par les courants sillonnant les roches calcaires depuis le mont Aigoual. Sauts dans les marmites de géants, toboggans démesurés, descentes vertigineuses… c’est un parcours unique au monde et fascinant qui attend les fanas de canyoning.

Partir à l’aventure au cœur des Cévennes inclut également la découverte des entrailles de ce magnifique territoire du sud de la France. Située entre le Vigan et Ganges, la Grotte des deux Fours est le paradis des spéléologues avec ses magnifiques concrétions (aragonites, stalactites…), ses immenses galeries et ses passages étroits.

Quant aux amateurs de via ferrata, ils ne seront pas déçus du long parcours organisé par les moniteurs de la Vallée de l’Hérault. C’est tout un parcours aventure en haut de Sumène qui attend les aventuriers avec une montée de 45 minutes au milieu d’un magnifique paysage sauvage, des escalades à plus de 300 mètres et une exploration inédite de 3 heures d’un monde souterrain.

 

le canyoning la via-ferrata et la spéléo vu à la TV

TEL : 04 67 83 80 70

Réservation en ligne - Contact